Site Overlay

Mazda CX-3 Road Test Examen: Big Fun, Petit paquet

L’industrie automobile semble s’orienter vers une nouvelle loi. Tout comme cette règle infâme de l’Internet, il semble maintenant que, si elle existe, il ya un croisement de celui-ci.

Les croisements sont de grandes affaires. Ils combinent la position de conduite élevée la plupart des achats de voiture public aime avec l’empreinte régulière et l’économie de carburant d’une voiture. Il n’est pas surprenant que les fabricants ne peuvent pas les construire assez rapidement.

C’est donc avec Mazda et sa gamme de crossovers CX. Selon le marché, ceux-ci vont directement de la grande, trois rangées CX-9 vers le bas à des offres plus petites et plus populaires comme le CX-5. Pour cette semaine, nous avons essayé le plus petit d’entre eux tous, le CX-3, sous le couvert de l’inhabituel modèle 150PS AWD.

Il ressemble à une Mazda 2 sur les stéroïdes …
Ce n’est pas un million de miles de large de la marque. Il utilise la même plate-forme que le 2 et a beaucoup des mêmes options de groupe motopropulseur que le 3. L’intérieur est Ctrl +C, Ctrl+V aussi, pour la plupart. Non pas que ce soit une mauvaise chose – l’intérieur du 2 est de classe leader.

Vous trouverez quelques différences évidentes cependant. Le corps du CX-3 est un peu plus grand, venant à huit pouces de plus et trois pouces plus large. Cela se traduit par beaucoup plus d’espace dans le coffre et les sièges arrière.

Il est un peu plus de 1,5 pouces de plus de plus aussi, mais qui vient de l’augmentation de la hauteur de roulement. Vous avez probablement repéré le revêtement en plastique, indiquant que cela est censé ressembler à un tout-terrain difficile. Notre voiture est également disponible avec un badge AWD sur le hayon …

Ok, alors quoi de neuf ?
Avec Mazda, cela dépend plutôt de la semaine. Le CX-3 était tout nouveau en 2015 et depuis que nous l’avons conduit sur le chemin de lancement au Royaume-Uni à l’époque, Mazda a continué à bricoler avec elle.

Cette voiture est la première mise à jour de la CX-3 facelifted. Cela comprend le système de contrôle g-vectoring pour améliorer la tenue des routes, la direction assistée recalibrée et les amortisseurs mis à jour. Mazda a modifié les montures du moteur et ajouté plus de son-mortening pour le rendre plus silencieux, et a ajouté quelques bits supplémentaires et bobs de l’équipement.

Depuis que nous l’avons conduit, Mazda l’a mis à jour encore une fois et il ya un nouveau modèle qui est due l’année prochaine ainsi. Mais il est clair qu’une telle attention aux détails est une aubaine – la CX-3 est la deuxième voiture la plus vendue de Mazda en Europe.

Encore une autre feinte tout-terrain, jacked-up voiture de ville alors?
Non, même si c’est qualifié plutôt que carré ment.

Il est certainement le cas que le CX-3 est le plus à l’aise sur la route. Mazda a donné le crossover le même genre de manières sur la route que son frère plate-forme. Le CX-3 est loin d’être une corvée de conduire dans la ville et malgré la taille supplémentaire sur le 2 c’est encore tout à fait une chose dinky.

La plupart des moteurs du CX-3 sont utiles plutôt qu’intéressants. 103hp et 118hp essence et diesel options de conduite des roues avant donner le CX-3 assez pour être obtenir avec. Mais notre voiture a l’option de 148 ch – une essence de deux litres sans turbocompresseurs en vue, comme Mazda ne croit pas à la réduction des effectifs.

Cela ne gagnera toujours pas beaucoup de courses de quart de mile, mais il ne au moins le double de l’excellent châssis avec la puissance de l’exploiter. Et le CX-3 a un excellent châssis; frapper la voiture sur une route arrière est tellement amusant que vous oublierez que vous êtes dans ce qui est essentiellement un mini-crossover. Il ya des occasions où le trajet pourrait se sentir un peu ferme, en particulier dans les sièges arrière, mais généralement c’est assez confortable.

Avec le moteur de 148hp à bord de son rappel en fait de conduire une trappe chaude classique, avec assez de puissance pour vous mettre en difficulté, mais secondaire à la sensation de la chose. Il lui donne également quelques jambes d’autoroute bienvenue.

Ce moteur a un autre truc dans sa manche si. Mazda associe exclusivement ce moteur à un système de traction intégrale. Cela fait du CX-3 une proposition légèrement différente.

Il faudra être clair à ce stade que même avec AWD, le CX-3 n’est pas un vrai tout-terrain. Entre autres choses, il n’a tout simplement pas la garde au sol malgré les 1,6 pouces supplémentaires dans la suspension.

Cela dit, jusqu’à ce qu’il atteigne les limites de son dégagement et l’approche / angles de départ (que Mazda ne publie pas, parce que ce n’est pas un vrai tout-terrain), il est très difficile de vaincre. Nous l’avons conduit à travers les North York Moors pendant une heure sans toucher l’asphalte, même une fois. Le CX-3 a pris quelques surfaces et gouttes qui nous a fait penser à l’appel que nous aurions à faire au bureau de presse de Mazda au Royaume-Uni … mais jamais eu besoin de décrocher le téléphone.

Il ya une limite à l’utilité qui sera pour le client typique, mais si vous vivez à la campagne, souvent avoir à faire face à des pistes agricoles et des routes non classées, ou même sous la pluie et la neige, l’AWD CX-3 est une pêche. Le bonus supplémentaire est que vous obtenez le meilleur moteur aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *